Mali
Les techniques et méthodes d’enquête, de dénonciation et de plaintes des violations des Droits de l’Homme

ONDH

© FNF Westafrica

Au cours des 10 dernières années, les gouvernements qui se sont succédé au Mali ont désagrégé par défaut le tissu social et donné l’image d’un pays perpétuellement confronté à la violence et à l’effusion de sang surtout dans sa partie Nord et du Centre. Il a été constaté amèrement la recrudescence des attaques par les groupes extrémistes. Les attaques des groupes tels que AQMI et autres groupes similaires ont continué à se perpétrer.

En souvenir, le18 août 2020, il y a eu un coup de force des militaires conduisant à la dissolution de l’Assemblée Nationale, du Gouvernement et à la démission du Président de la République. Le Mali est alors embourbé dans une crise multidimensionnelle avec des violences terroristes et interethniques.

Les Institutions nationales des Droits de l’Homme (INDH) et les Organisations des Droits de l’Homme (ODH) ont des difficultés à faire leur travail et doivent de ce fait être outillé davantage afin de mieux jouer leurs rôles en termes d’enquête, de dénonciation mais aussi de formulation de plaintes. C’est ce cadre que la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté, en partenariat avec les INDH et ODH a organisé un atelier sur « Les techniques et méthodes d’enquête, de dénonciation et de plaintes des violations des Droits de l’Homme » les 21, 22 et 23 janvier 2021.

ONDH MALI
© FNF Westafrica