Le premier club des droits de l’homme pour prisonniers au monde

Prison

©

Depuis l’année 2000, le partenaire de la FFN Maroc, le Centre des droits des gens, n’a pas manqué de promouvoir les droits de l’homme au milieu des prisons marocaines. Après avoir éduqué la majorité de l’administration pénitentiaire sur les différents concepts des droits de l’homme, dont les directeurs de prisons, les administrateurs et gardiens.

Le Centre des Droits des Gens a travaillé sur l’élaboration de guide pour les droits de l’Homme dans les prisons au service des gardiens et a pu plaidoyer plusieurs réformes dans le système pénitentiaire.

En 2017, Le CDG a finalement pu franchir le pas, et créer le premier club des droits de l’homme pour prisonniers au monde, une initiative singulière qui a permis d’ouvrir le dialogue, et d’éduquer les détenus sur les principes des droits de l’homme, ainsi forger leurs compétences et assurant la passation de ces valeurs de tolérance.

Les clubs de droits de l’Homme aujourd’hui servent d’espace de divertissement et d’éducation pour les prisonniers afin de faciliter leurs réintégrations dans la société en dépit de leurs sorties des prisons et a pu soutenir plusieurs à trouver de l’emploi ou encore décrocher des diplômes même en période de détention.