L'Intégration Africiane
L’intégration africaine avec les partenaires techniques et financiers

Réunion des partenaires techniques et financiers

© Ministère de l'Intégration Africaine

Le 18 novembre dernier, le ministre délégué chargé de l’Intégration africaine, Alcidé Djédjé, a rassuré les partenaires techniques et financiers (PTF) quant à la détermination de la Côte d’Ivoire à œuvrer pour une meilleure intégration des peuples et assurer, par la même occasion, un développement durable et les a exhortés à renforcer leur confiance au gouvernement ivoirien.

L’objectif de l’atelier à laquelle Magloire N’Dehi, Chef de Bureau de la Fondation Friedrich Naumann a participé était de créer un espace d’échanges propice à la réflexion prospective sur des problématiques de renforcement de l’intégration régionale et de partage d’une vision commune pour une meilleure harmonisation des activions et initiales de promotion de l’intégration africaine.

« Je lance un appel à l’ensemble des acteurs de l’intégration régionale à inscrire leurs actions dans ce cadre pour améliorer l’environnement des affaires, la sécurité et la rentabilité des investissements en Côte d’Ivoire avec des effets induits positifs pour la région et voire toute l’Afrique », a exhorté le ministre délégué.

De son côté, la Représentante Résidente du PNUD, Carole Flore-Smerecznizk , a salué la performance de la Côte d’Ivoire qui a œuvré abondamment en faveur de l’intégration régionale.

A l’en croire, le pays occupe la première place dans le classement de l’indice de l’intégration régionale en Afrique et représente la locomotive économique de l’UEMOA.

Au sein de l’UA, a-t-elle poursuivi, la Côte d’Ivoire est au premier plan dans la lutte pour faire progresser la paix, la sécurité et la stabilité sur le continent, faire la promotion de la jeunesse, contribuer à l’intégration énergétique et aux actions liées aux questions environnementales et du changement climatique.

Elle a assuré de l’accompagnement du PNUD et de toutes les autres agences du Système des Nations unies en concertation avec les PTF pour faire avancer ces questions d’intégration régionale avec une bonne coordination sur le terrain pour plus d’efficacité.

Pour la Représentante Résidente de l’Union africaine, Josephine Charlotte Mayuma Kala, l’UA accompagne le processus d’intégration régionale qui est une dynamique en marche depuis la création de l’institution en 1963.