Droits de l'Homme
Lancement officiel de la 5ème Session internationale des Droits de l’Homme d’Abidjan

Jo Holden à la cérémonie d'ouverture de la 5ème session des Droits de l'Homme d'Abidjan
© Fondation Friedrich Naumann

Les activités marquant la 5ème Session internationale des Droits de l’Homme d’Abidjan ont été officiellement lancées ce lundi 25 Octobre 2021 lors d’une cérémonie d’ouverture à la salle de conférence du Conseil National des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDH CI).

L’évènement a été rehaussé par la présence de plusieurs personnalités issues du corps diplomatique et de la société civile. Donnant des précisions sur la 5ème session en marge de cette cérémonie d’ouverture, Magloire N’Dehi, Chef de Bureau Côte d’Ivoire de la Fondation Naumann, a précisé que l’objectif « de la session d’Abidjan est d’offrir aux acteurs des droits de l’Homme un accès à un enseignement d’excellence dans le domaine de la Promotion et de la Défense des Droits de l’Homme avec des enseignants internationaux ».

Un plan de formation qui s’inscrit dans la droite ligne des priorités de la Fondation pour la Côte d’Ivoire mais aussi pour l’Afrique de l’ouest a tenu à rappeler lors de son allocution Dr. Joachim Holden, Directeur Afrique de l’Ouest de la Fondation Friedrich Naumann. Il a salué la reprise de la Session internationale des Droits de l’Homme d’Abidjan grâce au partenariat entre Fondation René Cassin, le Conseil National des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDH CI) et la Fondation Friedrich Naumann.

Cette 5ème session de façon concrète sera meublée par des cours fondamentaux et thématiques ouverts à une soixantaine de participants venus de sept pays. En dehors de ces cours, des évènements grand-public seront organisés pour permettre aux populations d’échanger avec des experts des droits de l’homme et être éclairées sur des notions de droit a souligné Sébastien Touzé, Directeur de la Fondation René Cassin.

Professeur Touzé a par ailleurs remercié l’engagement des ONG Ivoiriennes des droits de l’homme pour leur implication dans l’organisation et la réalisation de cette 5ème Session internationale des Droits de l’Homme d’Abidjan prévu pour s’achever le 30 Octobre 2021.